Contrôle technique

On vous dit tout sur le contrôle technique !

21 novembre 2017

Le contrôle technique est indispensable pour votre voiture. Grâce à lui, vous pouvez voir les défaillances que comporte votre véhicule, que vous devrez faire réparer pour votre sécurité.

Plongeons davantage dans le vif du sujet !

 

Qu’est ce qu’un contrôle technique ?

Le contrôle technique est obligatoire et concerne tous les véhicules particuliers de plus de 4 ans.  S’il n’est pas fait, le conducteur s’expose à une contravention, l’immobilisation de son véhicule ainsi que la confiscation de la carte-grise. Il doit être fait dans un centre agréé.

Le CT a été conçu pour assurer la sécurité routière avant tout. Il comporte 124 points de contrôle classés en 10 catégories (l’identification du véhicule, freinage, direction, visibilité, éclairage signalisation, liaison au sol, structure et carrosserie, équipements, organes mécaniques, pollution et niveau sonore).

 

Quand effectuer le CT ?

Pour une voiture neuve, vous devez effectuer le CT dans les 6 mois avant le 4ème anniversaire de l’achat du véhicule.
Pour une voiture d’occasion, et si elle a plus de 4 ans, le prochaine CT doit être réalisé au plus tard deux ans après le dernier contrôle.

Les voitures d’occasion disposent d’une vignette collée sur le certificat d’immatriculation, qui mentionne la date du dernier CT.

Sachez qu’un contrôle technique se fait tous les 2 ans !

 

Combien coûte le contrôle technique ?

Le prix du CT dépend de chaque centre, qui est ainsi libre de fixer le tarif de ses prestations. En France, en moyenne, un contrôle technique coûte 67€.

 

Une contre-visite ?

La plus grande crainte du conducteur ? La contre-visite, qui impose des réparations. De nouvelles réparations, qui impliquent donc des frais supplémentaires. Vous devez effectuer une contre-visite lorsque des défauts importants sont constatés, qui doivent être réparés. Vous devrez  alors réaliser cette contre-visite dans les 2 mois.

 

Contrôle technique

 

La vignette du contrôle technique

Vous obtiendrez une vignette, collée par le contrôleur en bas à droite du pare-brise après le CT. Avec cette vignette, vous récupérerez également une autre vignette, collée sur le certificat d’immatriculation du véhicule. Vous y trouverez alors la date avant laquelle vous devez effectuer le prochain CT.

A savoir : vous obtiendrez un procès verbal de contrôle après le CT, même s’il n’y a pas de contre-visite. Cela fait état de l’ensemble des altérations constatées sur votre véhicule.

 

Astuces pour éviter la contre-visite

  • Vérifiez s’il n’y a pas de fissure sur le pare-brise. S’il présente une fissure de plus de 30 cm, remplacez-le avant le CT.
  • Vous pouvez vérifier la fixation et la lisibilité de vos plaques d’immatriculation.
  • Vérifiez que vos ampoules de feux fonctionnent toutes.
  • Les pneus : Si la profondeur des rainures de la bande de roulement est inférieure à 1,6 mm ou s’ils sont anormalement déformés, changez-les avant le CT.
  • Pensez également à vérifier les niveaux d’huile, le liquide de refroidissement ainsi que le système de freinage.

 

Le contrôle technique évolue d’année en année… après 2018, de nouvelles mesures sont à attendre pour 2019. Découvrez les ici !