La chaîne neige spécial débutant !

12 novembre 2020

La chaîne peut sembler comme un produit non indispensable puisque son utilisation dans l’année est très rare, voire inexistante.

Et pourtant, elle est primordiale et indispensable pour rouler en toute sécurité en zone montagneuse ou enneigée !

1/ Nos conseils et astuces 

Chacun Sa route vous invite à toujours essayer votre chaîne en amont du départ pour se familiariser avec le produit.

Par ailleurs, comme pour tout produit, il est important de les nettoyer avant et après leur utilisation afin de les garder en bon état le plus longtemps possible.

De plus, n’utilisez la chaîne que sur des routes enneigées et non sur du bitume sous peine de les endommager ! 

Enfin, retirez les chaînes de votre véhicule en cas de stationnement longue durée.

Le saviez-vous ?

La vitesse est limitée à 50km/h lorsque votre véhicule est équipé de chaîne neige. 

 

2/ Quelles sont les réglementations françaises et européennes des chaînes neige ? 

Comme tous les panneaux de signalisation,, les panneaux obligatoires concernant les chaînes neige sont implantés au voisinage immédiat de l’endroit où l’obligation prend effet.

Ils doivent être à nouveau positionnés après chaque intersection, sauf s’il s’agit de voies de circulation privées. 

De plus, selon l’article R 60 du code de la route, l’utilisation d’équipements d’adhérence en hiver (chaines neige, chaussettes neige, pneus neiges…) est soumise à une réglementation bien précise. Une bonne raison de connaître la réglementation ! 

 

Que dit la réglementation française ? 

 

Le panneau B26 doit être strictement utilisé pour « indiquer que les véhicules circulant sur la route à l’entrée de laquelle il est placé, sont tenus de ne circuler qu’avec des chaînes à neige sur au moins deux roues motrices ».

 

 

 

Quant à la fin d’obligation, elle doit être signalée par le panneau B 44 « fin d’obligation de l’usage de chaînes à neige ».

 

 

 

Le panneau C14 est quant à lui un panneau de signalisation rectangulaire à fond bleu ayant pour but d’indiquer une éventuelle praticabilité ou non de la route. 

 

 

En cas de contrôle routier, des sanctions peuvent être appliquées…

Celles-ci prendront la forme d’une amende forfaitaire d’un montant de 135 euros (amende de 4e classe), pouvant même engendrer l’immobilisation du véhicule en cas d’absence d’équipement, selon l’état des routes et leur évolution.

 

Qu’en est-il de la réglementation en Europe ? 

En Europe, il n’existe pas une réglementation unique aux chaînes neige, mais des réglementations spécifiques à chaque pays ! Ce critère vous obligera à préparer votre prochain voyage quelques jours à l’avance. 

Effectivement,  si certains pays en font une obligation légale, d’autres nations proposent une réglementation qui diffère d’un pays à un autre,  identifiables ou non par des panneaux de signalisation.

Pour certains pays comme la France et la Grèce, les automobilistes ne sont pas obligés d’utiliser des pneus hiver en période de froid.

Ces réglementations diffèrent tant au niveau des caractéristiques produit autorisées (par exemple en Allemagne et en Autriche, seules les chaînes métalliques sont autorisées) que dans la définition de leur usage.

 

3/ La loi Montagne : Tout savoir ! 

Suite au nouveau décret gouvernemental, les automobilistes devront, dès le 1er novembre 2021, s’équiper pour partir à la montagne !  De ce fait, cette nouvelle loi changera considérablement nos habitudes concernant les équipements hiver. 

Les préfets des départements situés dans des massifs montagneux (Alpes, Corse, Massif central, Massif jurassien, Pyrénées, Massif vosgien) devront établir la liste des communes où un équipement des véhicules devient obligatoire en période hivernale.

Quelles conséquences ? 

Les véhicules légers, utilitaires, les camping-cars, autocars, autobus et poids lourds sans remorque ni semi-remorque devront soit : 

  • S’équiper de dispositifs antidérapants amovibles (chaînes à neige métalliques ou textiles), permettant d’équiper au moins deux roues motrices. 

 

  • Être équipés de quatre pneus hiver (marqués « M+S », « M.S » ou « M&S »). 

 

Le saviez-vous ?

Les chaînes sont le plus souvent vendues par paire. Mais savez-vous pourquoi ? 

Ce type d’équipement hiver se monte sur les roues motrices de votre véhicule, soit la plupart du temps sur vos deux roues avant (sauf sur 4×4/SUV où les 4 roues doivent dans certains cas être chaînées). 

 

4/ Comment bien choisir ses chaînes neige ?

Parfois considérés comme étant moins pratiques que les chaussettes, les chaînes à neige restent tout de même indispensables pour la conduite en montagne, sécurité oblige.

Leur usage est obligatoire pour les routes signalées par le panneau B26, sauf si la mention « pneus neige admis » est précisée. 

Mais quels éléments sont à prendre en compte pour choisir ses chaînes neige ? 

 

  •  La taille de vos pneumatiques 

 

  • Le passage de roue (espace entre le pneu et la coupelle d’amortisseur) – plus ou moins large en fonction du véhicule – plus il est étroit, moins il y a d’espace pour mettre les chaînes autour de la roue ! 

 

En fonction de ces deux critères et du type de véhicule que vous possédez, les maillons de la chaîne seront différents.


Pour ce dernier cas, il vous faudra acheter ce que l’on appelle plus communément des chaînes “frontales”. 

Ces dernières devront être resserrées autour de la bande de roulement du pneu et non par le flanc intérieur du pneu – fixation spéciale permettant un montage très rapide – innovation récente qui explique un coût à l’achat légèrement plus élevé.

Le saviez-vous ?

Certains véhicules sont identifiés comme étant « non chaînables » (passage de roue souvent inférieur à 2 cm). Néanmoins, des solutions existent !

Vous pourrez toujours trouver des chaînes à neige classiques adaptées, ou encore des chaussettes et chaînes frontales pour votre auto. Toutefois, nous vous invitons à vous rapprocher d’un conseiller Norauto.

 

Mais alors quelles chaînes choisir selon mon usage ?

L’achat de chaînes neige peut se complexifier si l’on ne connaît pas le modèle qui répondra à nos attentes…

En effet, il en existe à tous les prix et pour tous les usages, alors comment faire le bon choix ? 

Chacun sa Route vous aide à y voir plus clair à travers ce mini-guide d’achat.

CHAINES NEIGE

 

5/ Vous êtes plutôt Chaînes ou Chaussettes ?

Avant toute chose, il faut savoir que deux types de chaînes à neige existent aujourd’hui sur le marché : 

  • Chaînes à tension manuelle : Souvent plus difficile et plus longue à monter, mais toutefois bien plus économique ! Se montent par ailleurs en deux fois, nécessitant un arrêt une fois montées afin de retendre les chaînes.

 

  • Chaînes à tension automatique :  Plus rapides et efficaces à monter, mais représentant un coût plus élevé. Ce type de produit ne vous obligera cependant pas à réaliser un arrêt supplémentaire puisqu’elles se montent en une seule et même fois ! 

 

Vous hésitez entre chaînes neige et chaussettes à neige ? Voici un petit récapitulatif des pour et des contre !

 

Les chaussettes à neige 

Simplicité et rapidité d’utilisation

Facilité de transport et stockage

Confort de conduite 

 

 

Usure rapide 

Insuffisance sur des routes trop enneigées ou inclinées

 

 

Le saviez-vous ?

Pour maintenir la durée de vie des chaussettes à neige, nous vous recommandons de les laver après chaque utilisation afin de retirer le sel qui affecte le tissu.

 

 

Retrouvez nos chaussettes neige sur Norauto.fr

 

 

Les chaînes à neige 

Adapté aux conditions difficiles

Adhérence optimale sur routes glissantes et enneigées

Résistance et sécurité

 

 

Montage parfois complexe et long selon les modèles

 

 

 

Retrouvez nos chaînes neige sur Norauto.fr

 

 

Dans le même thème…

 

Loi Montagne : Tout savoir !

 

Chaînes ou chaussettes neige ?

 

Comment utiliser les chaussettes neige ?

 

Comment bien équiper sa voiture pour l’hiver ?