mobilité réinventée

Zoom sur une mobilité réinventée

22 mars 2018

À l’heure où les villes voient leurs populations s’agrandir sans cesse, la mobilité urbaine fait plus que jamais partie des grands défis de demain. Il est temps que l’on passe à une mobilité réinventée ! Bonne nouvelle : de nombreuses solutions existent déjà, des plus collectives aux plus individuelles.

Chez À Chacun sa Route, on aime la mobilité sous toutes ses formes. Voici donc un rapide tour d’horizon des solutions qui s’offrent à vous dès aujourd’hui.

 

1 Le Covoiturage : La solution la plus populaire

Particulièrement prisé des péri-urbains, bien souvent pris dans les embouteillages, le covoiturage est considéré par beaucoup comme LA solution d’avenir. Et pour cause : passer de 1 passager par voiture à 4 fait mathématiquement et immédiatement baisser le nombre de véhicules sur les routes !

Grâce à l’essor d’internet, le covoiturage connaît un nouvel élan depuis l’apparition de nombreuses plateformes en ligne. Nous pouvons retrouver https://www.blablacar.fr, https://www.idvroom.com, https://www.klaxit.com ou encore la gratuite et collaborative https://covoiturage-libre.fr. Ces sites permettent de mettre en relation les voyageurs beaucoup plus facilement.

A noter également que de nombreuses communes installent des aires de covoiturage pour y laisser son véhicule personnel avant de  » covoiturer « . Retrouvez ces aires sur https://www.roulezmalin.com/aires-covoiturage.

 

mobilité réinventée

2 L’autopartage : la solution la plus communautaire pour une mobilité réinventée

LAutopartage, c’est pouvoir bénéficier d’une voiture pour un temps donné sans en être le propriétaire. Concrètement, une flotte de voitures est mise à la disposition d’une communauté d’abonnés. Ceux-ci n’ont plus qu’à réserver un véhicule en libre service pour la période de leur choix.

Facilité lui aussi par les nouvelles technologies, ce système devrait permettre à terme de réduire le nombre de véhicules en circulation. On estime qu’une voiture partagée peut remplacer entre quatre et huit voitures privées ! Souvent d’initiative publique, comme Autolib à Paris, cette solution séduit également les entreprises. Celles-ci peuvent réduire leur flotte de véhicules grâce à ce système.

3 Le vélo en libre service : la solution la plus connue

Même si sa version  » sans contrainte  » (c’est à dire sans station) vient de connaître quelques revers, le vélo en libre service dans sa version  » traditionnelle  » a depuis longtemps fait ses preuves en France. Cette solution fonctionne avec un abonnement annuel. Cette abonnement permet d’accéder à une flotte de vélos qu’il suffit d’emprunter et de reposer dans des stations. L’avantage pour l’utilisateur est évident : pas de frais d’entretien, pas de souci de place, pas de risque de vol.

En facilitant ainsi la pratique du vélo en ville, le libre service a permis à nombre de citadins de redevenir cyclistes, que ce soit pour sortir ou se rendre au travail. Bien sûr, pour que cette solution soit définitivement adoptée par le plus grand nombre, les infrastructures doivent suivre le rythme. Cela concerne notamment les pistes cyclables.

mobilité réinventée

4 La micromobilité : la solution la plus tendance

Qu’est-ce que la micro-mobilité ? Pour faire simple, disons que cela regroupe les moyens de transports que l’on peut glisser sous son bureau ou ranger dans un placard. En fait de petits appareils individuels qui offrent de nouvelles manières de se déplacer en ville. Vous les avez sûrement déjà vus filer le long des trottoirs, ces trottinettes, skateboard, gyropode et autres hooverboard, électriques ou pas…

En ville, ces outils de déplacement ultra-légers vous acheminent bien plus efficacement qu’une voiture prise dans les embouteillages. Vous pouvez ainsi gagner plusieurs dizaines de minutes chaque jour et diminuer la pollution ! De quoi donner envie de s’y mettre non ?

 

Et vous ? Pour quelle nouvelle solution de mobilité allez-vous opter ?

 

Dans le cadre d’une mobilité innovante, pourquoi ne pas vous rendre au travail par un autre moyen ? Découvrez d’autres alternatives ici.