taxis

Taxis : droits et devoirs du conducteur et du passager

10 mars 2016

Les taxis sont aujourd’hui un moyen répandu de se déplacer en ville, notamment lorsque l’on voyage.

Mais connaissez-vous vos devoirs et droits en tant que passager ? Connaissez-vous les droits du conducteur, et ses obligations ? Chacun sa route fait le point.

Quelques infos

– Les taxis de province et les taxis parisiens ne fonctionnent pas tout à fait de la même manière.

– Vous avez tout à fait le droit de demander la carte professionnelle du taxi qui vient à vous.

– Le conducteur de taxi qui se trouve en tête doit prendre en charge les clients qui se présentent à lui pour les conduire au lieu qu’ils lui indiquent.

taxis

Taxis : les droits et obligations du conducteur

Un taxi peut refuser des clients dans certains cas :

– Si les bagages sont susceptibles de présenter un danger ou s’ils peuvent détériorer le véhicule.

– Si les passagers ont un comportement ou une tenue non adaptée ou bien s’ils peuvent présenter un danger pour le véhicule.

Et les devoirs du conducteur ?

Un chauffeur de taxi se doit d’accepter autant de personnes qu’il est indiqué sur sa carte grise. Si vous êtes 4 personnes et que la carte grise indique que 5 personnes peuvent voyager dans le véhicule, alors l’un de vous peut monter à l’avant du véhicule.

Lorsqu’un taxi prend ses clients, il doit faciliter l’entrée des passagers, mais aussi la sortie. Il est tenu de s’occuper de vos bagages, qui lui sont confiés durant le trajet.

Pour les taxis de province, le chauffeur se doit de mettre les bagages dans le coffre. Il doit également les retirer une fois arrivé(s) à destination. Néanmoins les taxis parisiens peuvent faire preuve de courtoisie et mettre vos bagages dans le coffre et les retirer. Votre chauffeur de taxi devra s’assurer que vous voyagez dans de bonnes conditions en termes de sécurité et de confort !

Le chauffeur doit mettre en place une affichette tarifaire dans la voiture, afin qu’elle soit visible par les clients. Concernant le mode de paiement, si le conducteur n’accepte pas les chèques, il devra le préciser grâce à une petite affichette apposée dans la voiture et visible pour les clients.

Attention, si pendant votre voyage, le tarif de jour passe au tarif de nuit, votre chauffeur doit obligatoirement vous en tenir informé(e).

 

Taxis : les droits et devoirs du passager

Les droits des passagers

Si au cours de votre parcours, vous souhaitez faire monter dans le véhicule une personne que vous connaissez, vous en avez tout à fait le droit, et ce sans avoir à payer de supplément.

Vous êtes 4 à vouloir entrer dans le taxi ? Si sur la carte grise du véhicule, le nombre de places assises indiqué est de 5, le conducteur se doit normalement d’accepter un passager à l’avant.

Si vous ne voyez pas d’affichette dans le véhicule l’interdisant, vous avez tout à fait le droit de fumer dans le taxi. Bien sûr, la politesse voudrait que vous demandiez d’abord l’autorisation à votre chauffeur !

A la fin de votre trajet, si vous souhaitez un reçu détaillé, vous en avez tout à fait le droit. Pour les courses d’un montant supérieur à 15,24 euros, le reçu est obligatoire. Il doit être identique au modèle conforme à l’arrêté préfectoral en vigueur fixant les tarifs. Le chauffeur doit être en mesure de vous donner toutes les explications concernant le montant de votre trajet, visible sur le petit ordinateur de bord.

Et les obligations ? 

La ceinture de sécurité est bien évidemment obligatoire. Evidemment, l’obligation majeure du passager est de payer son trajet.