passage à 80kmh

Passage à 80kmh : Pourquoi ça peut tout changer

29 juin 2018

Nous y sommes ! Depuis le 1er juillet 2018, la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires passe de 90 à 80 km/h.

Si cette nouvelle limitation va d’abord être perçue par beaucoup comme une contrainte, à bien y regarder elle n’entraine que de petits inconvénients. En plus de ça, elle apportera un bénéfice beaucoup plus noble : sauver des vies !

 

Un temps de trajet à peine modifié

Ce n’est ni un secret, ni une surprise : rouler à 80 km/h plutôt qu’à 90 va rallonger vos temps de trajets. Mais pas tant que cela finalement, il suffit de calculer !
Les chiffres de la Sécurité Routière parlent d’eux-mêmes : sur un trajet de 11 Km, rouler à 90 km/h ne vous fait « gagner » que 50 secondes sur 8 minutes de trajet. Et pour un Châteauroux-Lignières, par exemple, soit 41 Km, vous ne gagneriez que 3 minutes et 20 secondes. Le temps d’écouter une chanson de plus à la radio ?

 

Des distances d’arrêt plus courtes, de la sécurité en plus !

La distance d’arrêt cumule la distance parcourue pendant votre temps de réaction et votre distance de freinage effective. En roulant à 90 km/h votre distance d’arrêt est de 70m. A 80 km/h, elle n’est plus que de 57m, soit 13 mètres de moins et une diminution automatique du risque de collision. Et si le choc ne peut malheureusement pas être évité, celui-ci est 21% moins violent à 80 qu’à 90 km/h en cas de collision frontale. De quoi faire réfléchir !

 

Sauver 200 à 400 vies par an, ce n’est pas rien !

Ce qui a motivé en premier lieu cette nouvelle mesure est bien évidemment la possibilité de sauver des vies. Selon un rapport d’experts du Conseil national de la sécurité routière, la baisse de 10 km/h permettrait de sauver entre 200 et 400 personnes par an ! En effet la vitesse reste la cause principale de mortalité sur les routes. Les routes secondaires visées par ce décret sont donc celles qui connaissent la majorité des accidents mortels. Un enjeu capital donc…

 

Des économies toujours bienvenues

Et oui, rouler moins vite va mécaniquement réduire votre consommation de carburant. Selon Bison Futé, réduire sa vitesse de 10 km/h permet d’économiser 3 à 5 litres de carburant sur 500 km soit une baisse de la consommation de carburant de près de 15%.
Sur une année, cela peut représenter 120€ en moyenne d’économie… ça ne se refuse pas !

 

Passage à 80kmh : une bonne mesure pour le climat

Si nous respectons toutes et tous la nouvelle limitation sur les routes secondaires, cela aura un autre effet positif associé : une baisse quasi immédiate de 7% des émissions de gaz à effet de serre en France ! A terme c’est 1 million de tonnes d’émissions de C02 en moins dans l’atmosphère (1). Un effet non négligeable dans la lutte contre le réchauffement climatique. Vous aimez les dauphins, les ours blancs et les abeilles ? C’est le moment de le montrer !

 

Alors au moment de vous engager sur une route secondaire cet été, gardez en tête les impacts positifs qu’engendrera cette nouvelle mesure …et surveillez votre vitesse ! N’est-ce pas tout simplement une toute petite baisse pour de grands avantages, pour vous, vos proches, tous les usagers de la route, et pour notre planète ?

 

Pour continuer à être informé(e) des changements à venir, découvrez notre article sur les nouvelles mesures du contrôle technique en 2019 ici !

1 – Estimation Carbone4 http://www.carbone4.com/limitation-a-80-kmh-fort-benefice-climat/