design automobile

Les dessous du design automobile

04 mai 2018

Peut-être vous êtes-vous déjà demandé, en voyant une voiture dans la rue, quelles étaient les étapes pour valider le design automobile ?

On vous explique tout !

 

Première étape: Le cahier des charges

Tout commence par un cahier des charges transmis aux équipes de design.  On y précise les différentes contraintes du futur modèle : sa catégorie, son positionnement tarifaire, ses motorisations, s’il devra partager des pièces avec d’autres véhicules etc.

Partant de là, différentes équipes de designers se mettent en concurrence. Chaque équipe devra présenter des thèmes et des croquis (appelés sketches) à un jury, qui sélectionnera les meilleurs d’entre eux. A noter que ces équipes peuvent ne pas être internes au constructeur. On pense notamment à Pininfarina, qui a signé de nombreuses Peugeot.

 

Deuxième étape: La création de maquettes

Au fur et à mesure des sélections, les dessins s’affinent et deviennent plus réalistes. On peut même les accompagnés de maquettes au 1/8°. Ces dernières sont modelées en clay, une argile synthétique facile à travailler une fois chaude. En parallèle, d’autres équipes s’affairent à créer l’intérieur, en prenant en compte toutes les contraintes techniques. L’emplacement des portes, du moteur, de la boîte de vitesse ou des rangements. Des maquettes sont aussi créées : on parle ici de barges.

 

Troisième étape: Le design automobile

Arrive alors le moment où deux ou trois propositions subsistent. Pour cette étape, il faut alors mettre en place beaucoup de moyens. On modélise numériquement les intérieurs et extérieurs en intégralité, tandis que l’on conçoit en parallèle des maquettes à l’échelle 1. C’est à cette étape qu’interviennent les équipes Couleur & Matières. Celles-ci proposent des teintes de carrosserie et différents plastiques, tissus et cuirs pour habiller au mieux l’habitacle. C’est à cette période que se déroulent également les tests cliniques, pendant lesquels des clients potentiels donneront leurs avis sur les différentes propositions.

 

Quatrième étape: La présentation des maquettes

Enfin, l’étape, peut-être, la plus cruciale : la présentation des maquettes aux dirigeants de la marque. C’est là qu’ils donnent leur avis final, et peuvent quelque fois refuser le style qu’on leur propose. On peut par exemple se souvenir que Carlos Ghosn avait retoqué les croquis quasi définitifs de la Twingo II, ce qui obligera les designers à proposer quelque chose de radicalement différent et plus à son goût. Apparaîtra une voiture que beaucoup jugeront trop fade…

 

Dernière étape: L’industrialisation

Enfin, le feu vert est donné et la voiture peut commencer à être industrialisée. Entre le premier croquis et la validation finale, il peut souvent se passer trois ans ! Trois ans durant lesquels, vous l’aurez compris, une multitude de métiers s’accorderont pour créer la meilleure synthèse possible entre les rêves des designers et les réalités industrielles. Quel processus passionnant !

 

Maintenant que vous connaissez les différentes étapes du design automobile, découvrez 5 start-ups qui révolutionnent l’automobile ici.