mobilité

Ca bouge très vite pour la mobilité !

04 janvier 2019

Face aux problèmes de pollution, la voiture thermique est souvent mise en cause. Mais si la vraie solution résidait plutôt dans la complémentarité ? On peut aimer la voiture tout en cumulant d’autres moyens de transport et choisir un moyen plus approprié pour se déplacer.

Si la voiture reste le véhicule idéal pour les week-ends ou les vacances, Chacun sa Route vous éclaire sur des solutions de mobilité qui s’adaptent à vos trajets quotidiens, et vous permettent en plus de ménager votre véhicule, ou pourquoi pas de renégocier un kilométrage limité avec votre d’assurance.

 

Indétrônables transports en commun

De plus en plus plébiscités et très pratiques en ville, les transports en commun ont l’avantage de réduire à la fois la pollution et le trafic, tout en vous permettant de vous déplacer sereinement tout en bouquinant, voire en travaillant.

D’ailleurs, ils sont parfois tellement confortables qu’il est possible d’y faire une petite sieste, ce qui est nettement moins conseillé au volant !

Pour ceux qui habitent en périphérie, de nombreux parkings permettent la combinaison voiture + transports en commun.

 

À plus dans le bus !

mobilité

Si on met de côté le métro qui n’est pas présent partout, c’est le bus qui arrive en tête du classement.

Le maillage de son réseau est le plus dense, et en général, c’est le moyen de transport le plus proche de son domicile, puisqu’il emprunte la plupart du temps le même réseau routier.  Certaines métropoles comme Lille ou Paris lui réservent des voies qui augmentent sensiblement cette moyenne. Très économique, surtout avec un abonnement, c’est le moyen le plus propre derrière le vélo, surtout dans sa version électrique ou bio-carburant issu de nos déchets.

 

Le train train quotidien

mobilité

Le train, bien plus rapide que le bus, reste quant à lui une bonne alternative. Mais il vaut mieux habiter et travailler près d’une gare et savoir jongler avec la contrainte horaire selon le trajet que vous devez effectuer, quand il ne s’agit pas de problèmes de retard ou de grèves.

 

Un tramway nommé retour

mobilité

Enfin, on assiste dans les grandes agglomérations au retour du tramway. Pratique pour se déplacer au cœur des villes, il peut transporter de nombreux passagers sans émettre de CO2. Silencieux et ponctuel, il propose également un accès facile aux handicapés et dynamise les centres villes. A Lyon par exemple, le tramway fait voyager quotidiennement pas moins de 150000 usagers !

 

Le vélo et ses dérivés

mobilité

Joe Dassin le disait déjà en 1972 : “Dans Paris à vélo, on dépasse les autos. “

La règle n’a pas changé depuis : en ville, si votre trajet est compris en 1 et 5 km, le vélo est la façon la plus rapide de vous déplacer. Vous déjouez les embouteillages, les problèmes de circulation et vous vous débarrassez des soucis de parking.

D’ailleurs, la règle s’est étendue au-delà de la capitale et le nombre de cyclistes a tout simplement explosé.

Pour répondre à cette évolution des mentalités, les services de vélo en libre-service se sont multipliés partout en France : Lyon, Villeurbanne, Bordeaux, Strasbourg, Lille, la Rochelle, Grenoble et bien sûr Rennes qui fut la première ville française à proposer un système de vélo-partage moderne avec le Vélo à la Carte en 1998, devenu le vélo STAR en mai 2009. Une nouvelle façon de bouger qui a favorisé l’apparition du vélo électrique. On peut citer notamment le célèbre Wayscral, leader sur le marché du vélo électrique en France et vendu chez… Norauto !

 

En co-voiture les évolutions !

mobilité

Et si on arrêtait de diaboliser la voiture pour réfléchir au meilleur moyen de s’en servir ? Phénomène de mode devenu une nouvelle mobilité à part entière, le covoiturage n’en finit plus de faire des adeptes. Covoiturage.fr et blablacar annoncent des chiffres impressionnants avec 12 millions de voyageurs en 2014 pour le second !

Si au départ ces trajets étaient surtout utilisés pour les longues distances, ils sont devenus essentiels pour le trajet domicile-travail entre particuliers.

Cette démocratisation du partage de véhicule, rendue possible en grande partie grâce à Internet, a vu naître des variantes comme les services d’auto-partage dans les grandes villes : Citiz à Lille, Toulouse et Bordeaux, Autopi en Lorraine, ou encore AutoLib à Paris.

 

La navette retourne à la Fac

Pour la première fois une navette autonome va circuler sur l’intégralité d’un itinéraire défini, sans assistance externe. C’est à Lille, sur le campus de la Cité Scientifique, qu’une navette 100% autonome va faire des allers retours du lundi au vendredi de 7h30 à 19h30, avec un passage toutes les 10 minutes aux heures de pointe et ce, pendant un an. Gratuite et accessible aux handicapés grâce à son système de rampes, elle sera 100 % électrique. Elle pourra prendre jusqu’à 15 voyageurs.

Elle embarquera tout de même un conducteur par sécurité, notamment pour débloquer les éventuels obstacles.

 

Des petits derniers plein d’avenir pour la mobilité

mobilité

Partout en France, ce sont les petits véhicules électriques qui ont le vent en poupe. Gyropode, trottinette électrique, skate électrique et hoverboard font désormais partie du paysage urbain.

Ludiques et facilement manipulables, ils sont très efficaces en moyen de transport dédié, comme en moyen de transport complémentaire.

Si vous souhaitez en savoir plus, venez les découvrir chez Norauto !

 

Il ne vous reste plus qu’à définir vos besoins, pour mieux coupler ces nouvelles façons de bouger avec votre auto. Et parce que Norauto pense à vous, nous vous rappelons que la marche reste le moyen de transport le plus bénéfique pour vos dépenses et votre santé.

 

Si le vélo vous tente, pourquoi ne pas passer au vélotaf ? Découvrez ce nouveau moyen de se déplacer plus en détails ici !