journée des femmes

Les championnes du volant !

18 mars 2019

Chacun sa route vous présente 10 femmes qui ont marqué l’histoire de l’automobile. 10 femmes pilotes au palmarès impressionnant, que ce soit en rallye, sur circuit ou encore en Nascar (le principal organisme de courses de stock-car aux États-Unis).

Et qui montrent, si cela était encore nécessaire, que le sport auto n’est pas réservé qu’aux hommes !

 

La française Camille du Gast … la pionnière

Nous sommes au tout début du 20ème siècle, et les femmes n’ont pas vraiment leur place sur un circuit. Cette année-là, pourtant, une certaine Camille du Gast va marquer l’histoire en participant à la course Paris-Berlin au volant d’un Panhard-Levassor 20 CV. Elle termina 33ème mais inscrivit son nom à jamais dans l’histoire du sport automobile.

 

La belge Gilberte Thirion… Rallyewoman qui avait la côte !

journée des femmes

La spécialiste de l’endurance dans les années 50, que ce soit en côte ou en rallye ! La pilote Belge est surtout reconnue pour avoir remporté la première édition du Tour de Corse en 1956 au volant d’une …Renault Dauphine ! Une victoire emblématique.

 

La française Michèle Mouton…La reine des rallyes

Une véritable légende. Une 1ère place en 1975 lors des 24Heures du Mans dans la catégorie 2 litres. Puis, dans les années 80, c’est la consécration au volant de l’Audi Quattro : 4 rallyes de championnat du monde (Sanremo, Portugal, Acropole et Brésil) et 2 fois la célébrissime course de côte de Pikes Peak, dans le Colorado. Michèle, c’est « la classe au féminin » !

 

L’italienne Lella Lombardi …La F1 elle l’a !

En 1974, elle participe aux 24 Heures du Mans et termine 11ème . Mais c’est dès l’année suivante, en 1975 qu’elle remporte la 6ème place du grand Prix d’Espagne en March-Ford Cosworth. Elle devient alors la seule femme jusqu’à ce jour  classée au championnat du monde de Formule 1.

 

L’américaine Danica Patrick, sacrée Nascar…

journée des femmes

Encore une pilote US ! Elle est la meilleure débutante du championnat Indycar en 2005, mais surtout la première femme à avoir remporté une course en 2008. Elle est aussi la première femme à avoir mené les 500 miles d’Indianapolis. Depuis 2010, c’est en Nascar que Danica s’illustre : elle est la première femme à mener une course nocturne à Daytona en 2011, et la première femme à signer une pole position en 2013 lors des qualifications du Daytona 500. Une histoire de première, donc.

 

L’allemande Jutta Kleinschmit, la Princesse du Désert

Cette pilote a le Dakar dans la peau ! Avec 7 participations entre 1988 et 2007, elle est une spécialiste de l’épreuve, d’abord à deux roues puis en voiture dès 1994.  En 2001, elle franchit en vainqueur(e) la ligne d’arrivée. Elle devint alors la seule femme à ce jour à avoir remporté le Rallye Paris-Dakar (qui s’achevait à Dakar à l’époque).

 

La suisse Simona de Silvestro, la plus rapide !

On la surnomme la femme la plus rapide sur 4 roues ! La pilote automobile est d’abord reconnue pour ses performances sur les circuits de karting. À 8 ans, elle participe à sa première course. Mais c’est en 2005 qu’elle lance véritablement sa carrière. D’abord en se classant 4ème du championnat américain de Formule BMW puis en se hissant sur le podium du Indiana Motor Speedway.

 

L’américaine Ashley Force, la Dragster Queen

Une spécialiste des courses de dragsters ! Lauréate de 4 courses dès sa première année, elle s’est retirée en 2011 de la compétition. Ashley doit avoir la compétition dans les gênes, puisqu’elle est la fille du plus grand spécialiste de la discipline, John Force. Une histoire de famille dirons-nous…

 

La française Cathy Muller, dès 16 ans dans le siège baquet !

Ou le Bretzel le plus rapide du monde mais non finalement

Cathy est une pilote alsacienne qui participe en 1983 au championnat d’Europe de formule 3 et au grand prix de Macao en terminant à une honorable 11ème place. Mais c’est bien plus tôt, dès 1978, qu’elle s’est fait connaître en remportant le championnat d’Europe de Biesheim au volant… d’un Karting.

 

La sud-africaine Desire Wilson

Une des rares femmes à avoir participé à une épreuve du championnat du monde de Formule 1. Après un premier test en 1978 sur EnsignCosworth en Formule Aurora, elle tente en 1980 de se qualifier, sans succès, pour le Grand Prix automobile de Grande-Bretagne. Et quelques mois plus tard, elle prendra le départ du GP d’Afrique du Sud 1981 sur une Tyrrell. Malheureusement pour elle, cette épreuve, illégitime aux yeux de la FISA en raison de l’apartheid, ne comptait pas pour le championnat du monde. Elle termina quand même la course en sixième position.

 

Alors si vous pensiez encore que le sport automobile était une question de genre, on espère que vous aurez changé d’avis dès la fin de cet article !

Et si vous aussi avez une âme de pilote, testez votre passion pour la performance sur circuit. Pourquoi pas dans un stage de pilotage, il y en a partout en France !