Et si on partait faire le tour du monde en voiture ?

05 février 2020

Et si on partait faire le tour du monde en voiture ?

Des étapes préparatoires, comme la définition d’un itinéraire, aux formalités à respecter sur place, planifier un tour du monde en voiture ne s’improvise pas ! C’est cependant l’occasion de vivre une expérience qui ne ressemble à aucune autre, de tester ses capacités d’organisation et de se confronter à des cultures différentes…

La préparation, première étape de votre tour du monde

Parmi les chanceux qui ont déjà effectué un tour du monde, il se murmure que, pour que tout se passe bien, la phase préparatoire doit être aussi longue que le voyage en lui-même… Oui, oui. En commençant maintenant, vous seriez prêt à partir dans un an seulement… C’est qu’il y a tout de même quelques formalités à prévoir :

  • Définir le budget et les moyens de financer votre vie sur place, des hébergements aux loisirs, sans oublier les repas et les transports.

 

  • Sélectionner les pays à visiter en fonction de vos envies et de la logique géographique. Il est plus cohérent par exemple d’explorer plusieurs contrées d’Amérique du Sud avant de partir pour l’Asie plutôt que de revenir sur vos pas plus tard.

 

  • S’occuper des formalités administratives, comme poser un congé sans solde auprès de votre employeur, faire les demandes de visas, informer votre propriétaire d’une absence prolongée ou prévoir un « gardien » pour votre habitation. Dans le cas d’un tour du monde en voiture, il faut ajouter la nécessité d’obtenir un permis international.

 

  • Vérifier la météo sur place au moment de votre passage. Ce serait dommage de ne rien voir de la nature environnante à cause de la mousson !

Les différentes manières de procéder

Certains aiment bien tout faire eux-mêmes… D’autres préfèrent déléguer. L’organisation d’un tour du monde n’est pas si différente que ça de la vie quotidienne en fin de compte !

La méthode la plus simple reste de confier votre projet à une agence dédiée ou à un voyagiste. Ce sont eux qui se chargent de trouver les billets d’avion, de prévoir les hébergements et même de programmer certaines activités. Vous avez alors tout le loisir de profiter de la vie sur place, sans contrainte.

L’autre technique consiste à tout définir et à réserver par vos propres moyens. C’est bien plus chronophage, mais vous avez l’assurance de vivre un tour du monde qui répond à toutes vos envies. Rien ne vous empêche de faire un peu des deux, en déléguant la partie vols ou hébergements à une agence tout en faisant le reste vous-même.

Faire un tour du monde en voiture, une bonne idée ?

Avec le succès des road trips ces dernières années, les tours du monde en voiture se multiplient. Il faut dire que c’est le moyen de transport idéal pour prendre son temps, suivre les itinéraires bis et se laisser porter par les envies du moment.

Certains choisissent de prendre leur propre voiture, voire un camping-car ou une caravane, pour partir sur les routes du monde. Cela réclame une très bonne organisation, car le trajet doit être préparé avec soin. De plus, il n’est pas évident de franchir certaines frontières, notamment dans les pays asiatiques et africains, quand vos documents de voyage ne sont pas traduits. Pensez à prendre avec vous une traduction de vos permis de conduire, certificat d’assurance et papiers d’identité en anglais, voire dans la langue locale. Cela réduira grandement les formalités.

Plus simple, vous pouvez aussi opter pour la location d’une voiture sur place. Il y a des agences, dans la plupart des pays du monde, qui proposent des véhicules variés, de la petite citadine à la routière confortable, en passant par le 4×4 idéal pour affronter les sentiers escarpés. Idem, pensez à emporter une traduction de votre permis de conduire pour faciliter la location. Le plus commode est de louer la voiture directement à l’aéroport et de la rendre au même endroit une fois votre étape terminée.

Définir un itinéraire adapté à votre mode de transport

Tout l’intérêt d’un tour du monde en voiture, c’est de pouvoir vous déplacer à votre rythme comme bon vous semble. L’idéal est alors d’opter pour un itinéraire qui se prête bien à ce mode de transport. Vous pouvez choisir de suivre des routes mythiques, comme la célèbre Road 66, qui reliait Chicago à Santa Monica, ou la panaméricaine, qui longe l’intégralité du continent américain, vous menant de l’Alaska à la pointe sud de l’Argentine.

D’un point de vue plus pratique, assurez-vous toujours qu’il y a des stations-service et de quoi vous ravitailler avant de vous lancer dans une étape de plusieurs centaines de kilomètres. Ne prévoyez pas de temps de trajet trop courts, au risque de ne pouvoir vous arrêter pour contempler le paysage, visiter un site oublié… ou faire une petite sieste, tout simplement !

L’exemple écoresponsable de Rémi et Alexandra

Rémi Pillot, ingénieur, et Alexandra Perfettini, architecte, se sont lancé dans un projet aussi fou qu’ambitieux : le premier tour du monde en véhicule électrique solaire. S’inspirant de la mythique croisière jaune des années 30, ils ont transformé un van Volkswagen T3 en véhicule 100 % électrique et doté de panneaux solaires, de manière à pouvoir vivre en totale autonomie. Eve, la remorque permettant de fabriquer de l’énergie, sera également de la partie.

Sans produire de CO2 et sans abîmer l’environnement, ils emprunteront les routes qui traversent le désert d’Atacama ou les plaines du Kazakhstan, prouvant qu’il est possible d’allier automobile et respect de la nature et des Hommes. Désireux de voir où les mèneront leurs aventures, Norauto a choisi de les accompagner dans leur tour du monde en véhicule solaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez suivre les tribulations de Rémi et Alexandra sur leur chaine YouTube ou directement sur leur site internet.

Idéal pour les passionnés d’automobile et de voyage, le tour du monde en voiture est une expérience intense qui ne conviendra peut-être pas à tous. En revanche, il y a plein de road trips qui vous attendent en France, à quelques kilomètres de chez vous. Que diriez-vous d’aller redécouvrir la mythique Nationale 7 ou de longer la Méditerranée au volant de votre voiture ?