départs en vacances

Départs en vacances : la route « trop cool » de Camille alias Ritalechat

14 août 2019

Dernier épisode de nos portraits sur les départs en vacances. Pour ce dernier portrait, Camille alias Ritalechat nous parle vacances, musique et valises…

En avant !

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Camille, je suis la maman de deux grands enfants de 8 et 15 ans. Je vis avec ma famille dans le sud de la France à Nîmes. Anciens parisiens, nous avons fait le choix il y a six ans de changer de vie. Je suis une touche à tout, j’aime fabriquer, coudre, trouver de nouvelles idées pour la maison ou pour améliorer notre quotidien. De mon ordi à mes fils de laine, de mes enfants, aux chats ou en pleine terre dans le jardin, mes mains sont toujours en train de s’activer !

 

Au quotidien, tu es plutôt voiture perso ? transports en commun ? vélo ou trottinette ?

J’utilise ma voiture quotidiennement pour les trajets entre la maison et l’école ou le collège. C’est notre trajet-routine, celui qui est minuté et que l’on connait par cœur. Je l’utilise également pour rejoindre l’hyper centre de ma ville ou pour faire des courses. En revanche, je marche beaucoup et n’hésite pas à me garer un peu plus loin que prévu pour profiter de quelques minutes à pied grappillées par-ci par-là. Notre voiture est un petit modèle par choix, j’ai besoin de pouvoir me garer vite et partout. Je trouve assez chouette d’avoir cette liberté.

 

Et pour les départs en vacances ou en week-ends, tu utilises quoi ?

Pour les vacances courtes et proches de chez nous, nous utilisons notre voiture sans problème. Cependant, dès que nous devons transporter du matériel ou pour de longs trajets, nous n’hésitons plus à louer une voiture. Le confort et la tranquillité que cela apporte fait déjà la moitié du chemin !

 

C’est quoi pour toi une route réussie ?

Bien évidemment j’adore rouler avec mon chéri, ce sont toujours des moments un peu hors du temps. On s’arrête quand on veut, on parle ou on savoure le silence. J’ai aussi des souvenirs mémorables de départs en vacances, avec des trajets entre copines. Musique à fond et fous rire garantis ! Je trouve qu’en bonne compagnie, la route passe plus vite. Une route réussie pour moi, c’est quand tu arrives et que tu te dis « Déjà ? »

 

D’ailleurs, quels sont tes accessoires ou équipements indispensables sur la route, ceux sans lesquels tu ne partirais pas ?

Impossible de conduire sans lunettes de soleil, c’est ma base ! Ensuite, je suis foutue si je n’ai pas un chargeur pour mon téléphone. Je prépare toujours un petit sac avec de l’eau et quelques fruits. Et surtout : de la musique !

 

Sinon côté bagages : je voyage léger ou j’emporte toutes mes affaires avec moi ?

Côté bagages, même si je m’améliore d’années en années en allégeant les valises, nous sommes toujours TRÈS chargés : les enfants aiment voyager avec leurs oreillers, moi j’ai toujours pleins de sacs pour tout ! Je fais les valises et mon mari s’occupe du chargement. C’est toujours un super Tetris mais miraculeusement tout rentre !

 

Et… tu chantes sur la route ?

Bien sûr ! Je chante tout le temps, même pour cinq minutes de trajet. Mon grand truc, c’est d’écouter une chanson en boucle jusqu’à connaitre les paroles par cœur. Comme quand j’étais ado !

 

Quelles sont tes chansons « hits de la route des vacances » ? Et les plaisirs coupables que tu chantes à tue-tête ?

On adore les classiques comme Queen, Jackson, Prince… Mes playlist sont toujours très éclectiques, j’aime beaucoup varier les plaisirs, chanson française, BO de film, rap, reggae… tout y passe. J’avoue avoir un faible pour les tubes latinos de l’été. Mais ça, il ne faut le répéter à personne ok ?

 

Enfin, quel est ton meilleur souvenir sur la route des et ton pire souvenir ?

Pas facile d’en choisir un seul. Celui qui me vient tout de suite en tête, c’est un trajet Nîmes Amsterdam dans la journée avec la voiture remplie et notre chat que nous avons dû prendre avec nous. Il a été exemplaire, les enfants aussi, mais on rit tellement de ce voyage maintenant, on l’appelle « le voyage de l’enfer » ! 17 heures en comptant les pauses, les fous !! Et puis j’ai une tendresse particulière pour le tout premier voyage en voiture avec mon chéri. Nos premiers week-ends en amoureux. Ces trajets-là ont toujours une place particulière je trouve.