conduire les enfants à l'école

Conduire les enfants à l’école : nos conseils de bonne conduite !

06 septembre 2018

Ça y est, c’est la rentrée ! Et voilà qu’il faut conduire les enfants à l’école, à la crèche, au foot ou au judo… Voiture, moto, vélo : quel que soit votre mode de transport, pour que vos trajets soient les plus confortables et les plus sûrs, “Chacun sa route” fait le tour de la question et nous remet en mémoire quelques règles à ne pas oublier.

 

Allez hop, en voiture !

Comme chacun sait, aucun déplacement n’est anodin : il faut donc toujours attacher les enfants à l’arrière, même sur de très courts trajets. C’est obligatoire et non négociable ! Encore faut-il utiliser les équipements adaptés à l’âge, au poids et à la taille de votre enfant. Alors, siège auto, réhausseur, ceinture… que devez-vous choisir ?

Pour la conduite des tout petits

Pour les bébés et les très jeunes enfants pesant moins de 13 kilos, le siège auto est la meilleure des protections. Il doit être impérativement placé dos à la route et de préférence à l’arrière… mais si vous devez le mettre à l’avant, désactivez l’airbag côté passager (consultez la notice de votre véhicule).

Et bien sûr, fixez toujours l’ensemble à l’aide de la ceinture de sécurité, en respectant les consignes du fabricant.

Pour les enfants de moins de 10 ans

C’est à l’arrière qu’ils doivent voyager et si possible sur la place centrale pour une meilleure protection en cas de chocs latéraux.

– De 9 à 18 kilos et jusqu’à 1 mètre,

un siège baquet avec un harnais qui passe entre les jambes et sur les épaules est parfait pour votre enfant. Le voilà équipé comme un pilote de formule 1 !

– De 15 à 36 kilos et jusqu’à 1 mètre 50,

on passe au siège rehausseur. Choisissez-le de préférence avec dossier, pour mieux positionner la ceinture de sécurité. Et c’est beaucoup mieux en cas de gros dodo sur la route par exemple !

Pour les enfants de 10 ans et plus

“Quand est-ce que je pourrai m’asseoir à l’avant ?”. Qui n’a pas entendu cette ritournelle n’a pas d’enfant ! Véritable Graal du bambin, la place à l’avant est la preuve ultime qu’il a grandi. Bonne nouvelle, une fois ses 10 bougies soufflées avec fierté, le chérubin ou la chérubine peut enfin s’installer à l’avant et mettre sa ceinture comme les grands ! Ceinture qui ne doit être enlevée bien sûr que si vous, et personne d’autre, l’autorisez !

 

Conduire les enfants à l’école en moto ? Trop génial !

conduire les enfants à l'école

Évidemment, conduire votre enfant à moto ou en scooter a toutes les chances de le faire vrombir de joie et de fierté. Et c’est aussi bien pratique, particulièrement en ville ! Mais comment le mettre en selle en toute sécurité ?

De préférence pas avant 8 ans et/ou 25 kilos

S’il est officiellement possible d’emmener un enfant sur un 2 roues à partir de 5 ans – avec un casque et un siège adapté muni d’une ceinture – il est conseillé de ne pas transporter d’enfant à moto avant ses 8 ans. Il doit être en effet assez grand pour poser ses pieds sur les cale-pieds et pouvoir se tenir à la courroie de maintien ou aux poignées latérales.

Conduite zen et écoute !

Même sur de très courts trajets, adaptez votre vitesse à la force de votre enfant et évitez les freinages brusques. Un enfant ne ressent pas le danger comme un adulte, soyez donc toujours à l’écoute de ses appréhensions et ne le forcez surtout pas s’il ne souhaite pas voyager à moto.

 

En vélo aussi, c’est rigolo !

conduire les enfants à l'école

Conduire les enfants à l’école ou à la crèche ou effectuer une simple balade, quel bonheur de transporter ses enfants à vélo. Et pour ça, les solutions sont nombreuses.

Pour les tout-petits

De 6 mois à 3 ans, optez pour le siège porte-bébé avec harnais et repose-pieds et installez-le de préférence à l’avant. N’oubliez pas le casque bien sûr, obligatoire pour les enfants jusque 12 ans.

Pour la conduite des enfants de 3 à 10 ans

Les sièges arrière, avec harnais, cale-pieds, et adaptés au poids de l’enfant, sont la solution la plus abordable pour les emmener à vélo. Ils s’attachent généralement sur le porte-bagage, mais aussi sur le tube de la selle.

Autre solution venue des pays du nord, la remorque a de plus en plus de succès ! Là encore, on attache la ceinture, on porte tous un casque et la grande personne (c’est vous) pense à rouler cool pour éviter les risques de basculement, lors d’un virage ou d’un évitement.

 

Quel que soit l’équipement choisi, n’oubliez pas de :

  • Bien protéger vos enfants
  • Penser à les couvrir s’il fait froid : contrairement à vous, ils ne se réchaufferont pas en pédalant
  • Leur rappeler de ne pas tendre les bras vers l’extérieur
  • Leur demander de bien rester assis

 

Vous voilà prêts à décrocher un 10/10 !

Que ce soit en auto, à moto, en scooter ou à vélo : à vous les bonnes pratiques pour conduire les enfants à l’école !

 

Alors bonne rentrée et bonne conduite !

 

Si le moyen de transport choisi est la voiture, retrouvez nos commandements pour la conduite en hiver ici !