Tout savoir sur l’éco-contrôle !

24 août 2020

Cela fait maintenant quelques années que l’éco-contrôle a été mis au point et développé dans les réseaux de réparation automobile. Et bien que toutes les informations que l’on peut trouver sur internet à propos de cette innovation peuvent lui donner des airs de complexité, l’éco-contrôle est en réalité simple à comprendre.

Retour sur l’éco-contrôle ainsi que ses bienfaits pour la planète, les clients et leur portefeuille.

Avant tout, vous pouvez découvrir ce qu’est l’éco-contrôle en deux minutes avec Gus qui nous explique en quoi cela consiste :

Comment ça fonctionne ?

L’éco-contrôle est un procédé en 3 étapes : 

  • Premièrement le professionnel labellisé par l’Association Eco Entretien met une sonde dans le pot d’échappement du véhicule à tester.

 

  • Il fait ensuite tourner le moteur pendant environ 3 minutes.

 

  • Enfin l’ordinateur de contrôle, par l’analyse des gaz émis au cours du test donne un diagnostic précis des différents éléments moteurs.

 

Ainsi, l’éco-contrôle permet de connaître les éventuelles réparations à effectuer sur :

  • L’admission
  • Les injecteurs
  • La vanne EGR
  • Le turbo
  • L’échappement
  • Le circuit huile

 

Pour chacun de ces points, trois possibilités :

  • soit tout va bien et dans ce cas aucune intervention n’est à prévoir :

 

  • soit un nettoyage s’impose, souvent par l’administration du produit adapté dans le moteur ;

 

  • soit dans le pire des cas la pièce est à remplacer, ce qui reste néanmoins toujours plus intéressant que d’attendre un problème moteur plus grave et surtout moins réparable.

 

Les avantages pour la planète

Ainsi, en contrôlant fréquemment votre véhicule et en conservant un moteur en parfait état de fonctionnement, les émissions restent au plus proche de ce qu’elles étaient en sortie d’usine. Car c’est bien l’encrassement du moteur qui augmente la pollution du véhicule avec le temps.

De manière plus générale, un véhicule bien entretenu a toujours un impact sur notre planète allégé. En moyenne, un éco-contrôle permet de réduire de 4% les émissions du véhicule du client. Cumulé sur l’ensemble du parc automobile, cela représente simplement pour les véhicules traités chez Norauto, plus de 1100 tonnes de CO2 émis évitées par an. C’est énorme !

Mais ce n’est pas tout ! Car un véhicule bien entretenu est un véhicule qui roule longtemps. Faire un simple nettoyage plutôt que d’attendre de devoir remplacer une pièce sera moins coûteux et évitera la fabrication de nouvelles pièces ainsi que la consommation de nouvelles matières premières.

Et ce véhicule qui roule plus longtemps dure aussi lui-même plus longtemps. Sachant que la fabrication d’une voiture représente une part énorme d’énergie sur l’ensemble de son cycle de vie, conserver son véhicule le plus longtemps possible est un vrai geste en faveur de la planète.

Finalement, le meilleur usage de notre voiture est de s’en servir le moins souvent possible et toujours dans la meilleur état possible.

 

L’impact sur notre santé

Un véhicule traité rejette jusqu’à 4,5 fois moins de particules dans l’atmosphère et émet jusqu’à 55% de moins de gaz irritants via la combustion au sein du moteur. C’est autant de particules et de gaz en moins que nous respirons chaque jour.

Pour bien comprendre, il faut savoir que les particules fines sont responsables de nombreuses problématiques de santé notamment en lien avec les poumons et les allergies.

Or, l’automobile représente 20% des émissions de ces fameuses particules. Il est donc capital que chacun et chacune fasse en sorte que son véhicule en émette le moins possible, pour sa santé comme pour celle de tous.

 

Le bonus pour le portefeuille

Après un éco-contrôle et les corrections adaptées effectuées, votre véhicule peut consommer jusqu’à 11% de carburant de moins. Sur le long terme, et même sur le moyen d’ailleurs, cela représente une note conséquente sur le budget essence. Avec un coût moyen d’essence entre 80 et 120€ par mois, ces 11% peuvent vite représenter plus de 150€ d’économie par an.

Et au delà de la consommation, c’est également le montant de la facture qui peut rapidement et fortement augmenter si l’on découvre les problèmes trop tard. Par exemple pour une Renault Clio III 1,5 dCi, cela coûterait 79€ pour le nettoyage de la Vanne EGR ou celui du Turbo ou même le nettoyage curatif des Injecteurs.

Or le remplacement de ces mêmes pièces coûterait respectivement 129€, 649€ et 630€ ! Et selon le véhicule, ces remplacements peuvent revenir encore plus chers.

 

Conclusion

Dans tous les cas, rien ne vaut un véhicule bien entretenu pour prendre plaisir à conduire en toute sécurité tout en ayant l’impact sur l’environnement le plus faible possible. Et pour cela, l’éco-contrôle donne toutes les clés pour être certain que notre automobile est en parfaite santé.

Vous pouvez dès maintenant vous rendre dans l’ensemble de nos centres Norauto pour réaliser votre éco-contrôle !

 

Prendre RDV