transition environnementale au volant
Développement durable

La transition environnementale au volant

À l’heure de la transition écologique, tout doit être mis en œuvre pour limiter l’impact environnemental de l’automobile par une transition environnementale au volant. Chaque conducteur est invité à diminuer sa consommation de carburant et maîtriser ses émissions de gaz à effet de serre. En somme, minimiser son empreinte carbone.

En tant qu’acteur de la transition, Norauto vous accompagne et vous propose plusieurs prestations permettant de réduire les émissions de GES et de particules fines des véhicules. Il s’agit, entre autres, de l’éco-contrôle ou de la pose d’un boîtier bioéthanol. À quoi ressemble la transition environnementale au volant chez Norauto ? On vous donne un petit aperçu dans cet article.

La Transition environnementale au volant : réduire sa consommation d’essence avec l’éco-conduite.

Baisser sa consommation de carburant pour réduire ses émissions de polluants et de gaz à effet de serre (GES), c’est le but de l’éco-conduite.

Étant plus souple et plus anticipatif, ce style de conduite permet de diminuer sa consommation d’énergie. De plus, il permet également de limiter l’impact environnemental des véhicules particuliers. Ils sont à l’origine de plus de la moitié des émissions de GES, selon l’ADEME.

Pour devenir un éco-conducteur accompli, il faut utiliser le moteur à bas régime, maintenir une vitesse stable et entretenir régulièrement son véhicule.

Diminuer sa vitesse de 10 km/h fait économiser jusqu’à 1 litre d’essence aux 100 km. Vérifier et gonfler ses pneus régulièrement peut faire baisser de 2 % sa consommation de carburant.

Quant à l’entretien de la climatisation de la voiture, il peut faire chuter de plusieurs points la surconsommation provoquée par un système défaillant.

Diminuer les émissions de gaz à effet de serre avec le pack Éco-Traitement

Rendre son véhicule le moins polluant possible, c’est l’objectif principal de l’éco-entretien. Avec le pack éco-traitement, l’admission, les injecteurs, la vanne EGR, le turbo, l’échappement et le circuit huile sont passés en revue. Les pièces encrassées sont nettoyées. Les pièces défectueuses sont remplacées.

Au final, le véhicule retrouve des conditions d’émissions aussi proches que possible de la sortie d’usine. Pour préparer le contrôle technique du véhicule et éviter une contre-visite, l’éco-contrôle comporte une partie diagnostic et une partie traitement.

De plus, le diagnostic anti-pollution comprend le contrôle du moteur sur 5 gaz. Il s’agit ici de mesurer le monoxyde de carbone (CO), le dioxyde de carbone (CO2), le dioxygène (O2), l’hydrocarbure (HC) et les oxydes d’azote (NOX).

Si votre voiture roule à l’essence ou au GPL, vous opterez pour le diagnostic éco-contrôle et diagnostic électronique pour véhicules essence ou GPL ou le pack éco traitement essence incluant le diagnostic éco-contrôle et le traitement.

Si votre voiture roule au diesel, vous choisirez le diagnostic éco-contrôle et diagnostic électronique pour les véhicules diesel ou le pack éco traitement diesel incluant le diagnostic éco-contrôle et le traitement.

Maîtriser les émissions de particules fines de sa voiture grâce au montage d’un boîtier bioéthanol

Produit en France, le bioéthanol ou E85 est un biocarburant destiné aux moteurs essence. Moins polluant, il permet ainsi une diminution de 90 % des émissions de particules fines, de 50 % et 70 % des émissions de gaz à effet de serre, et de 30 % des émissions d’oxyde d’azote.

La bonne nouvelle, c’est qu’en optant pour la pose d’un boîtier bioethanol, vous pouvez rouler avec ce carburant écologique sans changer de voiture.

Pour vérifier la compatibilité de votre véhicule, Norauto vous propose un diagnostic de faisabilité du montage d’un boîtier éthanol. Ce diagnostic est remboursé si vous décidez d’engager les travaux sur votre véhicule.

Une bonne nouvelle peut en cacher une autre. En effet, l’installation d’un boîtier bioéthanol n’exclut pas la possibilité de faire un plein d’essence si les circonstances l’exigent.

Vous pouvez obtenir des aides pour financer la pose d’un boîtier bioéthanol. Certaines régions et villes françaises accordent une aide à la conversion au bioéthanol des véhicules roulant à l’essence (ACB).

Prolonger la durée de vie de sa voiture et améliorer son recyclage

Réussir sa transition environnementale au volant, c’est donc réduire l’empreinte carbone de son véhicule. Pour rappel, il faut entre 3 et 5 tonnes de CO2 pour produire une voiture. Les ressources naturelles (métaux rares, minerais, quantités d’eau…) nécessaires à sa fabrication expliquent en partie ce score élevé.

Ainsi, une des solutions pour limiter l’empreinte écologique de sa voiture passe par le prolongement de sa durée de vie. Pour cela, un entretien régulier du véhicule s’impose.

Vous pouvez assurer vous-même les petits entretiens comme le contrôle des niveaux, des éclairages, des essuie-glaces, de la batterie, de la pression des pneus ou de l’état des freins.

Entretien de la voiture

Pour améliorer la longévité de votre voiture, n’hésitez pas à vous reporter au carnet d’entretien fourni par le constructeur. Il recense les conseils techniques et les différentes échéances des révisions obligatoires.

Le carnet d’entretien Norauto

Le carnet d’entretien Norauto vous offre aussi une solution pratique pour vous souvenir des interventions passées et à venir. Parmi ces rendez-vous incontournables, les révisions des 10 000, 15 000 ou 20 000 km (variable en fonction des constructeurs).

Nous contrôlons le filtre à huile, le filtre à carburant, le filtre à air, les disques et les plaquettes de freins. Nous réalisons également des vérification sur la pression des pneus, les niveaux d’huile, de liquide de refroidissement, de liquide de freinage et de liquide lave-glace.

Pour la révision de 30 000 km, on ajoute les prestations suivantes : purge du liquide de refroidissement et du liquide de frein, contrôle du circuit de refroidissement et circuit de frein, examen de l’huile de la boîte de vitesses, des courroies de distribution, de la ligne d’échappement, des soufflets de transmission et des durites.

En souscrivant au Pass Entretien de Norauto, vous pouvez rouler tranquille. Vous bénéficiez d’un forfait mensuel à prix fixe comprenant la révision et l’entretien courant de votre véhicule, conforme au carnet constructeur.

Réduire son impact environnemental, c’est aussi respecter les filières de tri, de collecte et de recyclage lorsque la voiture ou ses accessoires arrivent en fin de cycle. Chez Norauto, la gestion des déchets passe par 21 filières de recyclage.

Ainsi, nous recyclons 100 % des pneus démontés et des huiles usagées récoltées dans nos ateliers. Enfin, Norauto recycle plus de 6 000 tonnes de batteries tous les ans.

Et vous, comment allez-vous aborder le virage de la transition environnementale au volant de votre voiture ?

Dans le même thème...

L’éco-conduite : Une pratique écologique et économique

Lire la suite

Tout savoir sur la révision éco-contrôle !

Lire la suite

Pourquoi rouler au bioéthanol ?

Lire la suite