canicule

Voiture et canicule : conseils pour rouler sereinement

30 juin 2019

Avec ces chaleurs, les moteurs et voitures vont être mis à rude épreuve. Surtout que les Français vont partir en vacances et se retrouver dans les bouchons dès la fin de semaine. Il est donc impératif de bien préparer son véhicule et son départ pour faire face à cette canicule, en voiture.

Chacun sa route vous propose quelques conseils pour voyager le mieux possible pendant cette période de fortes chaleurs.

 

Anticipez les conditions du trajet par temps de canicule

Si vous le pouvez, conduisez plutôt en début de matinée et/ou en fin de journée, lorsque les rayons du soleil se font moins pesants. D’une manière générale, il est fortement conseillé de prendre la route parfaitement reposé(e). C’est encore plus vrai en période de très forte chaleur, car celle-ci fatigue encore plus les organismes.

Pensez à faire régulièrement des pauses pour s’hydrater, et en profiter pour se dégourdir et se reposer. Une petite sieste de 15/20 mn, à l’ombre et si possible au frais, peut s’avérer très utile.

 

Rafraîchissez-vous

L’air doit circuler le plus facilement possible dans l’habitacle. Il faut donc faire en sorte que celui-ci soit le moins chargé possible pour que l’air soit brassé et se renouvelle.

Organisez-vous afin d’avoir à portée de main :

  • des serviettes éponges,
  • bouteilles d’eau, si possible au frais

Utilisez ces serviettes en les coinçant sur les fenêtres, à l’arrière du véhicule. Attention à ne pas gêner la visibilité du conducteur. Cela permet ainsi de rafraîchir l’habitacle coté passager.

La climatisation est à utiliser avec précaution. En effet, il est recommandé d’avoir un différentiel de température d’environ 5 °C, entre l’intérieur et l’extérieur. Inclinez les bouches d’aération vers le bas ou vers le haut afin d’éviter les « chocs thermiques ».

 

Avez-vous fait vérifier votre auto avant le départ ?

Si les filtres ne sont pas propres, le remède peut être pire que la cause. Cela peut entraîner une très forte hausse de la consommation de carburant, pouvant aller jusqu’à 40 %, sans parler des bactéries qui aiment les environnements impropres…

Les fortes températures mettent à rude épreuve la mécanique de la voiture ; Mieux vaut l’anticiper et s’y préparer en vérifiant :

  • le niveau de liquide de refroidissement => faire l’appoint
  • que la climatisation ait été nettoyée => changer les filtres
  • le bon état de la batterie (+/- 5ans ?) => faire l’appoint ou la changer
  • le niveau des liquides de freins, des lave-glaces => faire l’appoint
  • que le moteur ne monte pas trop en température => checker les voyants

N’attendez donc pas que votre moteur chauffe. Sachant que les pépins les plus fréquents concerneront la batterie et/ou le système de refroidissement, faites bien la vérification avant de partir. Si votre batterie a plus de 5 ans, changez là !

L’usage de la clim « tire » sur le moteur et la batterie. S’il y a des embouteillages, il y aura surchauffe.

canicule

Pensez aux pneus !

Enfin, faites attention à l’état de vos pneus. S’ils sont usés ou mal gonflés, cela peut être un risque pour votre sécurité, mais vous allez également davantage solliciter le moteur et donc monter en température.

Si le voyant de température moteur s’allume, surtout arrêtez vous immédiatement… Mais faites-le en toute sécurité. Sinon, vous risquez d’y laisser un joint de culasse. Laissez reposer le moteur, ouvrez le capot. Vérifiez les différents niveaux (huile, refroidissement, frein etc…).

La chaleur est également responsable de la surchauffe des maîtres-cylindres et du liquide de frein. En montagne, dans les bouchons, le freinage est très fortement sollicité. Le liquide se met à bouillir, des bulles se forment dans le circuit et la pédale devient douce. Faites une pause.

 

Pensez à bien vous hydrater, vous et vos passagers

Enfin, pendant ces périodes de très fortes chaleurs, pensez aux passagers et particulièrement aux très jeunes enfants et personnes âgées. Donnez leur régulièrement à boire pour éviter les coups de chaud.

La déshydratation est le risque majeur. Il faut donc prévoir des bouteilles d’eau et s’arrêter régulièrement pour faire le plein et avoir de l’eau fraîche. Le risque ici est l’hyperthermie.

Plusieurs symptômes sont donc à surveiller :

  • une peau rouge, chaude, souvent sèche
  • des maux de tête intenses, une très forte soif
  • un pouls rapide ou faible
  • des vomissements, des étourdissements
  • des signes de type neurologique comme la confusion, convulsion, voire perte de connaissance.

Chez les bébés et les enfants en bas âge, le coup de chaleur peut aussi se traduire par :

  • des pleurs inhabituels
  • un abattement, des yeux cernés, fatigués, une langue asséchée
  • de la transpiration et des pupilles dilatées.

Il va de soi qu’il ne faut jamais laisser un enfant dans une voiture immobilisée au soleil, ainsi que ne jamais le laisser sans surveillance dans un véhicule.

 

Pour compléter ces conseils sur les trajets en voiture par temps chaud, retrouvez nos conseils pour partir en vacances zen ici !