Vélos électriques

Vélos électriques : jusqu’au 31 janvier 2018 pour la prime de l’état !

09 novembre 2017

Il y a quelques mois, dans le cadre de la transition énergétique globale, l’état français décide d’accompagner le développement des vélos électriques, également appelés VAE (Vélos à Assistance Electrique) dans notre beau pays. Ainsi, chaque achat d’un vélo neuf entraîne un remboursement à hauteur de 20 % du coût d’acquisition. Ce remboursement peut aller jusqu’à un montant maximum de 200 euros. Cette prime de l’état est un vrai levier de démocratisation du VAE et l’occasion unique de se mettre à l’électrique !

 

Vélos électriques : quel objectif ?

Les objectifs sont multiples : démocratiser l’usage d’un transport écologique, lutter contre la pollution urbaine et favoriser la pratique régulière du vélo, notamment dans le cadre des déplacements domicile-travail, qui on le sait, sont la cause de la congestion de nos centres-villes. Avant que la loi nous contraigne à l’immobilisation de nos véhicules (crise pollution, péages urbains etc..), optons pour le Vélo !

Et le succès semble être au rendez-vous : de 2012 à 2016, les ventes de VAE sont passées de 46.000 à 134.000 unités et auraient explosées en 2017. Selon des informations d’Europe 1, 150.000 demandes auraient été enregistrées depuis la création de la prime.

Il faut dire que cette prime de 200 euros est loin d’être anecdotique. Ce vélo peut coûter aujourd’hui entre moins de 600 euros jusqu’à 3000 euros, ou plus pour des modèles très « branchés ». Attention, certains VAE sont disponibles aujourd’hui sur le marché à des prix très attractifs (moins de 400 euros). Mais il s’agit de vélos avec des batteries plomb, que l’Etat n’englobe pas dans son dispositif d’aide.

Alors, n’hésitez pas, c’est le moment, car fin janvier 2018, la prime s’arrête. La ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé qu’un « nouveau dispositif de soutien » à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) devrait être mis en place en 2018, mais on ne sait rien pour l’instant, ni la date de mise en œuvre, ni les modalités.

 

Comment bénéficier de la prime de l’état ?

Pour bénéficier de cette aide, c’est très simple. Tout le monde y a le droit, sans limite de revenu ou autres contraintes. Les seuls critères à respecter sont :

  • Etre une personne physique majeure domiciliée en France ou une personne morale justifiant d’un établissement en France.
  • L’aide de l’état ne peut s’additionnée à aucune autre, notamment celles proposées par les collectivités. Par ailleurs, l’Etat n’attribue cette aide qu’une seule fois par personne.
  • L’aide ne concerne pas les vélos utilisant une batterie au plomb ! Assurez-vous surtout que ce n’est pas votre cas avant d’acheter. Cela peut être un risque sur les vélos les moins chers du marché.

 

Une fois le vélo acheté, la demande de remboursement doit être effectuée via un formulaire mis en ligne par l’Agence de services et de paiement sur un téléservice dédié « Bonus Vélo ».  Après l’avoir complété, vous devrez imprimer le formulaire, le viser et le transmettre. Des pièces justificatives diverses doivent accompagner ce formulaire. Parmi elles, un justificatif de domicile de moins de trois mois, une copie d’un justificatif d’identité, et une copie de votre facture.

Bref, y’a pas plus simple: plus que quelques semaines pour découvrir le bonheur de pédaler électrique à prix raisonnables !

 

Pour en savoir plus sur le vélo à assistance électrique, rendez-vous ici !