filtre à habitacle

Filtre à habitacle : comment bien l’entretenir ?

15 janvier 2016

On ne le sait pas assez, mais la voiture peut être extrêmement polluée à l’intérieur. On retrouve des particules et d’impuretés plus ou moins polluantes dans l’air (pollen, poussières, gaz d’échappement, etc.). Celles-ci sont plus ou moins dangereuses pour les systèmes mécaniques qui font fonctionner votre véhicule. Gaz d’échappement, odeurs extérieures, fumées : autant d’agressions extérieures qui peuvent devenir très gênantes pour les personnes présentes dans la voiture.

Le filtre à habitacle permet de pallier ce problème. Comment fonctionne t-il ? Quand le remplacer ? Suivez le guide !

filtre à habitacle

A quoi sert le filtre à habitacle ?

Il faut savoir que la pollution extérieure ne s’arrête pas à la porte de la voiture. Bien que celle ci soit atténuée, on peut nettement améliorer la qualité de l’air à l’intérieur à l’aide d’un filtre à habitacle. Le filtre d’habitacle emprisonne ces particules et ainsi les empêche de pénétrer à l’intérieur du véhicule par les entrées d’air.

Il se trouve en amont du système de ventilation. Il est à la base de la qualité de l’air que vous respirez dans votre véhicule, notamment lorsque votre climatisation est en marche. Inutile de tenter de le chercher : la trappe d’accès à ce filtre peut être n’importe où sous votre capot… ce serait comme chercher une aiguille dans une botte de foin !

Le nombre de voitures équipées de filtre à habitacle ne cesse d’augmenter. D’après la société spécialisée PurFlux, qui fabrique des filtres, un filtre à habitacle équipe tous les véhicules vendus depuis 2004/2005.

 

Quand remplacer le filtre à habitacle ?

L’encrassement du filtre à habitacle dépend des lieux où vous avez l’habitude de conduire. En ville par exemple, il s’encrassera beaucoup plus vite à cause de la pollution.

Par ailleurs si vous avez l’impression que la climatisation automatique de votre véhicule n’est plus aussi efficace qu’avant, ce peut être dû à un encrassage du filtre à habitacle.

Une filtration efficace ne s’opère que lorsque le filtre à habitacle à moins de 20 000 kilomètres. C’est pourquoi il faudrait le changer une à deux fois par an, pour une qualité de l’air optimale. Il est important d’y penser, surtout si l’un des passagers souffre d’asthme, d’allergies ou d’autres problèmes respiratoires.

Seul un expert pourra vous aider à contrôler son efficacité, s’il possède un « Ait-Test ». Ce test vous évite un démontage entier pour voir si le filtre à habitacle est colmaté ou non. Le principe de cet outil est de vérifier la ventilation et donc de déterminer si le filtre est encore efficace ou bien s’il est encrassé.