choisir un siège-auto

Comment bien choisir un siège-auto ?

15 février 2015

Pour transporter vos enfants en toute sécurité, certains équipements sont obligatoires. Parmi eux, le siège-auto. Que ce soit pour bébé ou pour un enfant un peu plus grand, choisir un siège-auto adapté est essentiel.

Chacun sa route vous guide pour trouver le siège-auto qu’il vous faut. C’est parti !

 

Choisir un siège-auto : pour bébés et touts petits

De la naissance à 18 kg soit environ de la naissance à 4 ans.

Groupe 0+/1

Le siège auto du groupe 0+/1, grâce à sa forte inclinaison, permet de faire voyager bébé dans une position dos à la route afin de renforcer sa sécurité. Quand votre enfant aura acquis une bonne tenue du dos et sera capable de se tenir assis tout seul, vous pourrez l’installer face à la route. Si le siège auto est dos à la route sur le siège passager avant (sous certaines conditions), pensez à désactiver l’airbag.

Installation : dos à la route jusqu’à 13 kilos (à l’avant ou à l’arrière de la voiture), puis face à la route (à l’arrière) dès que l’enfant atteint les 9 kg jusqu’à 18 kg.

Fixation du siège : avec la ceinture de sécurité 3 points du véhicule ou le système de fixation ISOFIX.

Maintien de l’enfant : avec un harnais réglable à la taille et à la morphologie de l’enfant ou un bouclier ventral.

Ce type de siège possède en général un réducteur. Le réducteur est important car il permet justement de s’ajuster à la taille et au poids de l’enfant au fil des années. C’est à la fois une question de sécurité et de confort pour l’enfant. Sa fonction première est de bien maintenir la tête, le cou et le dos de votre enfant.

A chacun son siège auto, même pour les enfants !

De 9 à 18 kg soit environ de 9 mois à 3 ans.

Groupe 1

Le siège auto du groupe 1 accueillera l’enfant se tenant bien assis tout seul. Il s’utilise exclusivement face à la route. Existe avec un système de harnais ou de bouclier pour retenir l’enfant.

Installation : à l’arrière de la voiture, face à la route.

Fixation du siège : avec la ceinture de sécurité 3 points du véhicule ou le système de fixation ISOFIX.

Maintien de l’enfant : avec un harnais réglable à la taille et à la morphologie de l’enfant ou un bouclier ventral.

Ce type de siège possède en général un réducteur. Le réducteur est important car il permet justement de s’ajuster à la taille et au poids de l’enfant au fil des années. C’est à la fois une question de sécurité et de confort pour l’enfant. Sa fonction première est de bien maintenir la tête, le cou et le dos de votre enfant.

 

De 9 à 36 kg soit environ de 9 mois à 12 ans.

Groupe 1/2/3

Le siège auto du groupe 1/2/3 est très évolutif grâce à son harnais amovible permettant de l’utiliser comme un groupe 1 (9 à 18 kg) ou comme un groupe 2/3 (15 à 36 kg). Attention tout de même à ce que la tenue du dos et de la tête de l’enfant soit bonne.

Installation : à l’arrière de la voiture, face à la route.

Fixation du siège : avec la ceinture de sécurité 3 points du véhicule ou le système de fixation ISOFIX.

Maintien de l’enfant : avec un harnais réglable ou un bouclier jusqu’à 18 kilos, puis avec la ceinture de sécurité de la voiture.

Ce type de siège possède en général un réducteur. Le réducteur est important car il permet justement de s’ajuster à la taille et au poids de l’enfant au fil des années. C’est à la fois une question de sécurité et de confort pour l’enfant. Sa fonction première est de bien maintenir la tête, le cou et le dos de votre enfant.

 

Et les plus grands ?

De 15 à 36 kg soit environ de 3 à 12 ans.

Groupe 2/3

Le siège-auto avec dossier, plus sécuritaire que le réhausseur bas, permet de maintenir la tête en cas de chocs. Il rehausse et guide le passage de la ceinture (bassin et épaule) jusqu’à ce que votre enfant pèse 36 kg.

Installation : à l’arrière de la voiture, face à la route.

Fixation : avec la ceinture de sécurité 3 points du véhicule ou le système de fixation ISOFIX.

Maintien de l’enfant : avec la ceinture de sécurité 3 points du véhicule.

Le réhausseur bas relève l’enfant et guide le passage de la ceinture (bassin) jusqu’à 12 ans.

Installation : à l’arrière de la voiture, face à la route.

Fixation : avec la ceinture de sécurité 3 points du véhicule.

Maintien de l’enfant : avec la ceinture de sécurité 3 points du véhicule.

 

De 22 à 36 kg soit environ de 9 à 12 ans.

Groupe 3

Le réhausseur bas réhausse l’enfant et guide le passage de la ceinture (bassin) jusqu’à 12 ans. Pour pouvoir utiliser ce type de siège-auto, votre enfant doit mesurer au minimum 125 cm ou 22 kg.

Installation : à l’arrière de la voiture, face à la route.

Fixation : le siège est juste posé sur la banquette arrière et maintenu avec l’enfant grâce à la ceinture de sécurité.

Maintien de l’enfant : avec la ceinture de sécurité 3 points du véhicule.

Depuis février 2017, tous les nouveaux réhausseurs bas homologués après cette date seront en homologation groupe 3 et donc interdits pour les enfants de moins de 22 kg et 1m25. Les sièges homologués en groupe 2/3 avant le 9 février 2017 seront toujours conformes à la réglementation en vigueur.

Siège-auto : positionnement dos ou face à la route ?

Les enfants ont une tête anormalement lourde, le dos et les vertèbres du cou sous-développés, des réflexes ainsi qu’une capacité à réagir plus limitée. Pour cela, la position dans laquelle vous placerez votre enfant est très importante.

Choisir un siège-auto dans lequel vous pouvez placer votre enfant le plus longtemps possible dos à la route est l’idéal. Ainsi, la tête, le cou et la colonne vertébrale de votre enfant bénéficient d’une protection maximale. La coque forme un bouclier protecteur et absorbe le choc. La pression exercée sur le cou est ainsi plus faible avec un siège-auto placé dos à la route.

En cas d’accident avec un siège orienté face à la route, les harnais vont retenir le corps de votre enfant tandis que la force du choc va projeter sa tête vers l’avant. Suivant son âge, le choc peut être conséquent pour les épaules, la nuque et sa tête. En revanche, si vous placez votre enfant dos à la route lors d’un choc, son corps est poussé au fond du fauteuil. Ainsi, le siège-auto absorbe le choc sur l’ensemble de la surface de la coque, protégeant ainsi les épaules, la nuque et la tête.

Concernant son inclinaison, la fonction inclinable du siège auto facilite le maintien de la colonne vertébrale de votre enfant.

 

Système d’attache : Ceinture et/ou Isofix ?

Le système de fixation Isofix est le système le plus sûr pour garantir la sécurité de votre enfant en voiture. Il permet de se passer de la ceinture de sécurité pour l’installation du siège et limite le risque de mauvaise installation du siège auto dans le véhicule.

Le siège auto comporte deux pinces métalliques terminées par un crochet qui se fixent, par simple pression, dans les deux anneaux situés entre l’assise et le dossier de la banquette arrière du véhicule.

Fiez-vous au voyant présent sur les fixations Isofix ! Le voyant est vert : le siège est bien installé. Le voyant reste rouge : le siège est mal fixé.

Il est plus sûr : Le siège-auto devient partie intégrante de la voiture. Complètement intégré au système de la voiture, ce système réduit les mouvements lors d’un impact.

Plus simple : Des indicateurs passent au vert lorsque le siège-auto est bien installé.

Plus rapide : installation en 3 étapes.

 

A quel moment faut-il changer de siège ?

Un siège-auto est conçu par groupes, le remplacement du siège-auto au bon moment permet d’accroître le niveau de sécurité de votre enfant.

Vous devez changer de siège-auto :

  • S’il ne protège plus suffisamment le haut de la tête de l’enfant.
  • Si la hauteur des épaules dépasse le réglage maximum du harnais.
  • Quand votre enfant arrive au poids maximum supporté par le siège-auto.

L’étiquette de certification

Attention à la réglementation : votre siège auto doit afficher clairement l’étiquette orange de certification ECE R44/04, qui atteste qu’il répond aux normes définies par la réglementation européenne.

Celle-ci doit comporter différentes mentions :

  • la mention « universel » conforme à tous les modèles de voiture ;
  • le poids de l’enfant pour lequel le siège est homologué ;
  • la lettre « Y » indiquant que le matériel dispose d’un système de harnais 5 points avec sangle d’entre-jambes ;
  • la marque d’homologation européenne entourée, suivie du code du pays pour lequel l’homologation a été faite
  • le numéro d’homologation : les deux premiers chiffres indiquent la version de la norme ECE R44

Chez Norauto, chaque siège auto est homologué et a subi des essais sévères pour répondre aux normes de la certification ECE R44/04.

Il peut être très dangereux d’acheter un siège auto d’occasion car il a pu être impliqué dans un accident. Même si celui-ci semble intact, des dommages invisibles peuvent exister. Dès lors, la protection de l’enfant n’est plus garantie.

Les nouvelles technologies sur certains sièges-auto

Passe ceinture intégré : Ce nouveau système réduit les forces exercées sur la nuque de l’enfant en cas d’impact frontal.

Protections latérales renforcées : Elles sont étudiées pour assurer une protection maximale en cas de choc latéral, notamment de la tête, des épaules et du torse de l’enfant qui constituent les premiers points de contact.

Languette de protection ventrale : Cette technologie permet de renforcer la sécurité des enfants attachés par la ceinture à 3 points du véhicule. Elle apporte un 4ème point de retenue pour réduire les forces abdominales en cas de choc. Cette nouvelle technologie présente sur certains sièges garantit le maintien optimal de l’enfant, tout en restant confortable et en laissant l’enfant libre de ses mouvements.

Le système de harnais interactif  : Il offre un excellent niveau de sécurité pour votre enfant. Il ajuste la tension du harnais et vous informe via des alertes sonores et lumineuses s’il y a un problème.

Le système de pivot : Le système de pivot apporte un plus grand confort pour placer votre enfant dans la voiture.

Protecteurs latéraux : La collision latérale peut arriver à tout moment et dans un siège sans cette technologie, votre enfant est plus exposé aux risques. Les protecteurs latéraux permettent d’avoir une plus grande sécurité pour ce type de chocs car ils absorbent le choc en premier et dispersent la force de l’impact.

 

Maintenant, vous savez tout sur les sièges-auto ! A vous de choisir le vôtre…