véloroutes

Les véloroutes, voies royales pour la petite reine !

30 avril 2019

Le vélo a ceci d’avantageux qu’il est à la portée de toutes et tous. Longues sorties entre cyclistes aguerris pour se maintenir en forme ou balades plus courtes en famille pour profiter du beau temps et du paysage, chacun y trouve son bonheur ! Pour pédaler en toute sécurité, l’idéal est d’avoir un itinéraire clairement tracé ou une route rien qu’à soi ! Ça tombe bien, Chacun sa Route vous a dégoté 5 réseaux de véloroutes à emprunter seul(e), entre amis ou en famille.

Mais d’abord c’est quoi une Véloroute ?

Les Véloroutes sont des itinéraires cyclistes longue distance qui traversent la France. Elles s’intègrent dans un réseau européen plus vaste, les Eurovélos (http://www.eurovelo.com/fr). Ces Véloroutes comportent des voies réservées à la circulation sans moteur (vélos, piétons, rollers…), ce sont les « voies vertes ». On y trouve également des voies à faible circulation, où les vélos côtoient un peu les voitures et des pistes cyclables classiques réservées aux seuls vélos.

 

Et maintenant, en route !

 

Du Nord au Sud de la France sur la Scandibérique

véloroutes

Comme son nom le laisse deviner, la Scandibérique est un vaste réseau de voies cyclables, permettant de relier la Norvège à… l’Espagne ! Belle distance non ? En France la Scandibérique débute à la frontière belge, à Jeumont, dans les Hauts de France, et se termine 1700 kilomètres plus loin, à Saint Jean Pied de Port, dans les Pyrénées. Entre temps, elle aura traversé les vallées de la Sambre et de l’Oise, l’Île-de-France, la Vallée de la Loire, les Charentes et la Gironde.

Chaque partie de ce long parcours offre la possibilité de pédaler quelques heures, ou de partir pour des excursions longues distances. Sur la Scandibérique on peut, au choix, parcourir les monts des Flandres, rouler le long de la forêt de Fontainebleau, faire une escapade au milieu des vignobles du bordelais, partir à l’assaut des château forts du Lot et Garonne… et bien plus encore !

Retrouvez toutes les informations sur les territoires à découvrir et les trajets à réaliser sur scandiberique.fr.

 

Cap à l’est avec la Véloroute du Rhin

véloroutes

L’Alsace, en plus d’être la patrie de Remi Bricka l’homme-orchestre, possède le réseau de pistes cyclables le plus étendu de France. Cela n’est pas étonnant, car elle compte plus de 2500 kilomètres de Véloroutes et de voies vertes. Parmi elles, la Véloroute du Rhin longe le célèbre fleuve et traverse toute l’Alsace et ses deux départements. Depuis Huningue dans le Haut-Rhin jusque Lauterbourg dans le Bas-Rhin. Cette Véloroute est la partie française de l’Eurovélo 15, qui en suivant le Rhin, relie les Pays-Bas à la Suisse, en passant par la France et l’Allemagne pour un total de 1320 kilomètres.

Bordés de châteaux, d’édifices et de villages historiques ainsi que de réserves naturelles de premier plan, comme la petite Camargue Alsacienne, le Rhin et sa vallée offrent un cadre exceptionnel à vos sorties vélos. Mettez le cap à l’est et découvrez les parcours locaux sur alsaceavelo.fr 

 

De Paris jusqu’au Mont-Saint-Michel grâce à la Véloscénie

véloroutes

Créée en 2012, la Véloscénie est un itinéraire balisé qui vous invite à rejoindre le Mont Saint-Michel depuis Paris. Tout au long d’un trajet chargé d’histoire, le cycliste profitera également d’un paysage très riche, avec la Vallée de Chevreuse pour débuter et le bocage normand pour finir. Bien sûr, nul besoin de parcourir les 450 kilomètres dans leur intégralité pour s’émerveiller !

Le parcours a été divisé en 25 étapes de plus ou moins 18 kilomètres chacune. Cela vous permet de choisir le tronçon que vous souhaitez parcourir en fonction de votre lieu d’habitation, ou des curiosités locales à découvrir. Jugez plutôt, pas moins de 6 sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO jalonnent le parcours. Vous retrouverez le Château de Versailles, le Château de Maintenon, la Cathédrale de Chartres, les Thermes de Bagnoles de l’Orne et la Dentelle d’Alençon. Découvrez au bout du parcours le Mont-Saint-Michel comme joyau final !

À noter que le Mont Saint-Michel, n’est pas accessible à vélo. Il vous faudra laisser votre 2 roues sur une zone de stationnement gratuite et terminer la balade à pied ou en navette.

Prêt à prendre la route jusqu’en Normandie ? Toutes les informations nécessaires vous attendent sur veloscenie.com 

 

Au fil du Rhône avec la ViaRhôna

véloroutes

Après le Rhin, voici le Rhône ! Conçue le long d’un fleuve qui sert de voie de communication depuis l’antiquité, la ViaRhôna permet un voyage dans le temps à travers plus de 2000 ans d’histoire. Une fois achevé, en 2020, ce projet vous mènera depuis Genève (en Suisse) jusqu’aux plages de la Méditerranée.

De nombreux itinéraires sont d’ores et déjà accessibles aux cyclistes de tous niveaux. De Genève à Sète, la ViaRhôna se découpe en 5 tronçons et 21 étapes d’une trentaine de kilomètres chacune. Selon les étapes choisies vous découvrirez des vestiges de l’époque gallo-romaine et médiévale, des trésors du vignoble et de la gastronomie, mais aussi des paysages montagneux ou encore sauvages.

Essentiellement composée de voies vertes et de routes à faible trafic, la ViaRhôna est un régal, même pour des cyclistes occasionnels. Pour découvrir le détail de chaque étape, une carte interactive est disponible sur le site officiel ViaRhôna.

 

La Méditerranée à vélo de Perthus à Menton

véloroutes

Nous voici donc au bord de la Méditerranée, là où l’on voit danser la mer le long des golfes clairs… L’histoire ne dit pas si Charles Trenet contemplait la grande bleue à vélo. Toujours est-il qu’il sera prochainement possible de la longer depuis Perthus jusque Menton, 850 km plus loin !

Le projet n’est pas encore totalement terminé, mais l’itinéraire est déjà connu. Il longe d’abord la mer en passant par Perpignan, Béziers, Sète puis Montpellier, avant de rentrer dans les terres. Il traverse les Alpilles et le Lubéron (ça grimpe !), pour atteindre ensuite Draguignan, Nice puis enfin Menton.

La « Méditerranée à vélo » – c’est son nom -, est tout de même achevée à 80%. De nombreux tronçons sont d’ailleurs déjà accessibles. Sur le littoral méditerranéen les routes sont plates et sans grandes difficultés. Mais attention, dès que l’on entre dans les terres, quelques ascensions seront à prévoir. Elles raviront les spécialistes, mais seront plus difficiles à négocier pour une promenade en famille.

Côté calendrier, afin d’éviter la foule et surtout la chaleur estivale, préférez le printemps pour partir à la rencontre des cigales sur cette Véloroute. Pour en savoir plus ,rendez-vous sur le site la méditerranée a vélo.

 

Bonus Iodé

La plus célèbre Véloroute de France traverse la Bretagne et longe l’Atlantique jusqu’au Pays Basque. Toutes les informations sont retrouvables en cliquant ICI.

Nous espérons vous avoir donné envie d’enfourcher votre bicyclette et de partir de bon matin sur les chemins !

Gardez bien en tête que chacun de ces itinéraires est découpé en petites étapes. Ils comportent des boucles locales qui vous permettent d’aller rouler aussi bien quelques heures que quelques jours. Sachez aussi que de nombreux autres itinéraires existent partout en France. Retrouvez nombre d’entre eux sur le site des Véloroutes et Voies vertes de France.

 

Et pour préparer votre sortie, n’oubliez pas nos précieux conseils pour vérifier votre vélo avant de prendre la route, à retrouver ICI !