conduite accompagnée

Tout savoir sur la conduite accompagnée !

23 janvier 2016

Pendant une période de 1 à 3 ans, l’apprentissage anticipé de la conduite, ou conduite accompagnée, permet d’acquérir une expérience concrète de la conduite et d’apprendre dans des situations de conduite très variées.
La conduite accompagnée (AAC) améliore en plus le taux de réussite au permis de conduire. Elle donne également droit à certains avantages (assurances moins cher …). Elle réduit la durée du permis probatoire (2 ans au lieu de 3 ans) si aucune infraction entraînant un retrait de points n’a été commise.

Conditions d’inscription

Depuis le 1er novembre 2014 : 15 ans minimum, sans limite supérieure d’âge.

Déroulement de la formation

Suite à une évaluation préalable, l’apprenti conducteur signe un contrat de formation avec une auto-école ayant obtenu un agrément préfectoral spécifique. Ce contrat ne peut pas être inférieur à 20 heures.

Pour y accéder, il faut :

  • Réussir le code de la route
  • Avoir suivi une formation pratique avec un enseignant de l’école de conduite (20 heures minimum y compris de conduite)
  • Bénéficier d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite et de la sécurité routière, qui se matérialise par la remise de l’attestation de fin de formation.

Dès que l’épreuve du code est réussie et que le niveau de conduite est jugé suffisant, une attestation de fin de formation initiale est délivrée, permettant de circuler dans le cadre de la conduite accompagnée.

conduite accompagnée

La période de conduite accompagnée

L’apprenti conducteur aura un rendez-vous préalable et deux rendez-vous pédagogiques obligatoires. Ces rendez-vous seront fixés à compter de la date de délivrance de l’attestation de fin de formation initiale.

  • Le rendez-vous préalable a lieu en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur.
  • Le 1er rendez-vous pédagogique aura lieu 4 à 6 mois après la délivrance de l’attestation de fin de formation initiale.
  • Le 2e rendez-vous pédagogique aura lieu après que l’apprenti conducteur aura parcouru 3 000 km.
  • Prévoir que chaque rendez-vous pédagogique dure chacun 3 heures.
  • Le rendez vous pédagogique se compose de deux éléments. Tout d’abord, une heure de conduite permettant au formateur d’évaluer le comportement et la progression de l’élève. Ensuite, un échange en salle autour de l’expérience acquise et de thèmes de sécurité routière : la vitesse, l’alcool, la vigilance et la fatigue, les assurances.
    Au deuxième rendez-vous pédagogique, le formateur évalue si l’élève est apte à se présenter à l’épreuve pratique du permis de conduire.

L’accompagnateur doit :

  • être titulaire du permis B (permis automobile) depuis au moins cinq ans sans interruption
  • avoir obtenu l’accord de son assureur
  • être mentionné dans le contrat signé avec l’école de conduite
  • Il est possible d’avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

En conduite accompagnée, il faut toujours posséder :

  • le formulaire de demande de permis de conduire ou sa photocopie
  • le livret d’apprentissage ainsi que le document d’extension de garantie de l’assurance.

Seul le formulaire de demande de permis de conduire permet de justifier de la situation d’apprentissage de la conduite, en cas de contrôle par les forces de l’ordre.