climatisation en hiver

Climatisation en hiver et buée : les bons conseils

Le 12 novembre 2018

En hiver, un désembuage complet de votre pare-brise peut parfois durer très (trop) longtemps. Mais comment empêcher la buée de s’accrocher ? Comment faciliter sa disparition ? Suivez nos conseils et découvrez comment utiliser votre climatisation en hiver, pour s’en débarrasser efficacement.

 

Adieu buée !

Votre moteur tourne, vos vitres sont embuées, nous pouvons commencer… Tout d’abord, sachez que c’est l’air chaud qui va vous permettre de désembuer plus vite. Malheureusement, une voiture qui démarre ne peut produire de l’air chaud rapidement, son moteur étant froid. La solution : ventilez à fond (même à froid) le long du pare-brise pour capter l’humidité et assécher la vitre. Ensuite, pour “capter“ l’eau qui s’accroche sur le pare-brise, actionnez le désembuage. Pour optimiser son efficacité, fermez tous les aérateurs non dirigés vers les vitres.

Si vous le souhaitez, vous pouvez renforcer l’effet du désembuage à l’aide d’un traitement antibuée. Pour en savoir plus sur ce traitement, renseignez-vous dans votre centre Norauto.

 

La climatisation à la rescousse en hiver

La buée a envahi votre voiture ? Faites-vous aider par la clim !

Généralement plus utile en été, la climatisation est aussi votre alliée en hiver, et particulièrement pour désembuer.

Le principe est on ne peut plus simple : en asséchant l’air, la clim réduit l’humidité dans le véhicule, et vous débarrasse de la buée.

Commencez par sélectionner l’air interne avant de passer sur l’air extérieur qui vous permettra de mieux désembuer les vitres. Attention toutefois à l’écart de température ! Si cet écart dépasse les 10° entre l’extérieur et l’intérieur, un bon rhume vous attend.

climatisation en hiver

Entretenir sa clim toute l’année

Efficace de janvier à décembre, la clim est donc à surveiller et à préserver sans discontinuer. S’il est recommandé de changer le filtre d’habitacle tous les ans pour ne pas subir les bactéries et autres moisissures, il peut s’avérer nécessaire de recharger le fluide réfrigérant tous les deux ans. Dès que votre clim souffle un air tiède, c’est qu’il est temps de recharger. Pour éviter les désagréments, nous vous conseillons toutefois de procéder à une vérification à chaque révision de printemps.

Et pour qu’elle reste opérationnelle 365 jours par an, faites-la tourner régulièrement ! 10 à 15 minutes tous les quinze jours suffisent pour éviter l’assèchement des joints du circuit de refroidissement, et le maintenir en bon état.

 

Pour plus d’infos et de conseils sur une route sans buée, cliquez ici pour en savoir plus sur l’utilisation de la climatisation en hiver !